jeudi 26 janvier 2012

AVIS AUX JOURNALISTES

Le Nouvel Observateur du 18 Janvier 2012 a abordé le thème des manipulateurs pervers narcissiques, comme de nombreux autres journaux ou magazines féminins et psycho. La journaliste écrit dans cet article:  " Le phénomène se répand au point que certains psys le qualifient de mal du siècle ".
Nombreux sont les sites et les blogs traitant de ce même sujet et qui connaissent un véritable succès en termes de connexions car de plus en plus de femmes en majorité, se reconnaissent " victimes de ce fait de société ".
Y compris sur mon blog, ce sont les articles traitant de ce sujet qui sont les plus lus ou vus.
De nombreux livres psychologiques sont parus afin de les repérer, les identifier, et de s'en échapper et connaissent un véritable succès.
Des campagnes de sensibilisation à la télévision, dans divers émissions, dans les journaux et magazines traitent d'un autre mal-être récurant de notre société, de plus en plus rependu et encore tabou: la violence conjugale qu'elle soit psychologique et/ou physique.

Le roman "AUREetCHRIS@MPN.LOVE" aborde ces deux thèmes sous un angle différent à travers une histoire vécue:

- Nous ne sommes pas "victime" de pervers narcissique par hasard et le sommes avant tout de nous-mêmes.
- La violence conjugale est un processus inconscient mis en place à deux à travers un jeu psychologique.
- Nous pouvons nous défaire de relations nocives et se reconstruire.

Mesdames, messieurs les journalistes, je n'ose croire que ce témoignage poignant d'un couple "victime", ne puisse intéresser vos lectrices et lecteurs dans leurs propres réflexions sur leur situation, sous prétexte que je ne suis pas un "people" ou auteur connu (puisqu'il s'agit d'un premier roman) et que je ne suis pas édité par une maison renommée. Alors que dans un même temps, des lectrices ont apprécié sa lecture.
A celles et ceux à qui j'ai envoyé un dossier de presse et un exemplaire du roman, la moindre des politesses par respect pour votre profession, votre rédaction et vous-mêmes, aurait été de me répondre, au lieu de me prendre de façon condescendante pour certains et de considérer à tort, sans même l'avoir ouvert ou lu, que ce livre ne méritait pas la moindre attention.

Ce roman n'a pas été écrit pour satisfaire mon égo et mes amis, mais bien pour aider les personnes qui se trouvent dans ce genre de situation à s'en sortir, et aussi pour qu'il se vende.
Vous remerciant par avance pour votre compréhension et votre collaboration...
Cordialement
Christophe Georgin

             
                                                         Cliquez sur la photo, merci.


 
 

 

3 commentaires:

  1. Bonsoir Christophe,
    En effet, je ne pense pas que l'objectif de ce livre, puisque je l'ai lu, soit de satisfaire ton égo, mais bien de décrire les mécanismes d'un tel engrenage. Combien de personnes sont aux prises de leur histoire conjugale si lourde et si difficilement supportable ? C'est un véritablement déchirement que de vivre une telle histoire, ce n'est pas une romance.
    Et ton livre mérite d'être adapté pour le cinéma ou la télévision, pour dire haut et fort que la vie est autre chose qu'une machination destructrice, et qu'il est possible de mettre fin à un cercle vicieux et dangereux.
    Que ton livre ne serve pas à orner une table de chevet, mais soit un véritable remède aux victimes qui subissent un tel phénomène, sans même savoir qu'il existe des solutions.
    Je te souhaite le meilleur.
    Sabine

    RépondreSupprimer
  2. Merci Sabine pour ton soutien et encouragements.
    En effet, je pense que le personnage de Christophe n'a rien à envier au PN, du moins dans le volume1 :) Ce qui m'importe c'est que cela face écho chez les lectrices et qu'elles puissent trouver en elles des solutions et y échapper...comme l'a fait Aurélie.
    Christophe

    RépondreSupprimer