samedi 28 mai 2011

A l'attention des membres du Blog

Une fausse manipulation de ma part en voulant insérer des nouveaux liens vous a fait disparaître de la page entête, je suis sincérement désolé et ne sais comment vous récupérer (oups!!!).
Prochain article: la relation symbiotique - prévu le 01 Juin.
Je vous souhaite un bon week-end
Chaleureusement

mardi 24 mai 2011

POURQUOI J'ATTIRE LES SALAUDS (5) Les Croyances

POURQUOI J'ATTIRE LES SALAUDS? (5éme Partie)

LES CROYANCES

Nous avons tous des croyances en nous et Eve n'est pas épargnée. Une croyance est une distorsion de la réalité dans l' ici et maintenant sur nous-mêmes pour commencer. Ces croyances proviennent de notre état du moi Enfant (voir 1er article), elles sont exagérées dans le grandiose ou à l'inverse dans la minimisation.
Compte tenu de la relation «victime»- «salaud ou persécuteur», les croyances d'Eve sont celles-ci:
- Je suis nulle, je me sens seule au monde, je ne mérite pas d'être aimée, jamais je ne rencontrerai le grand amour, l'homme idéal. J'ai plus de défauts que de qualités. Plus je serais gentille, plus on m'aimera.
Et concernant sa relation aux hommes: un jour, je rencontrerai un homme qui sera tout à la fois grand, beau, riche, intelligent, romantique, attentionné, tendre et tout et tout... (la croyance du prince charmant).

La croyance du «salaud, du persécuteur ou du mpn » vont être celles-ci:

- Je suis le meilleur, le plus beau, le plus fort, le plus intelligent, personne ne me résiste, j'ai toujours raison et j'ai plus de qualités que de défauts. Plus je serais fort, plus on m'aimera. Et concernant sa relation aux femmes: Les femmes sont naïves, faibles etc...

Il y a aussi les croyances, qui proviennent de notre état du moi Parent, parce qu'introjectées par nos figures parentales et elles sont multiples et sont toujours dans la généralisation.

Pour Eve:

- Les hommes ne pensent qu'au sexe, les hommes sont tous des salauds etc...

Pour le «salaud», en reprenant les croyances de «N», le manipulateur du roman «AUREetCHRIS@ mpn.love» sont celles-ci:

  • Les femmes sont toutes vénales, elle n'aiment que les hommes grands, beaux, riches, intelligents, romantiques, attentionnés, tendres et tout et tout (elles croient au prince charmant), les femmes n'aiment les hommes que pour ce qu'ils représentent. Les femmes aiment les hommes machos.

Quand Eve et le salaud sont dans leurs scénarios de vie, ils reproduisent leurs croyances sur eux-mêmes, sur les autres et le monde qui les entoure. Et si vous réfléchissez bien à vos conversations lors de votre rencontre, vous vous êtes certainement déjà entendu dire:

  • (le salaud) Arrêtes de croire que tu vis dans le monde des Bisounours, ou au pays de Candie ! Ne sois pas si naïve !
Cette phrase doit vous alerter de suite car effectivement, le «salaud» tout en endossant le rôle du «sauveur» ou du prince charmant à votre égard, va s'évertuer à vous prouver qu'il a raison puisque c'est sa croyance.
Au début d'une rencontre, nous sommes sous le charme d'une personne qui semble nous ressembler ou qui est la représentation de ce que nous aurions aimé être, et par peur de la perdre, nous n'osons pas la contredire, nous sommes là nous aussi avant tout pour lui plaire.
Soyez attentive, écoutez-la avec attention car ce sont justement ses croyances qui vont devenir par la suite vos cauchemars.


Au début de la relation entre N et Aurélie, il est révélateur d'entendre ceci car vous aussi, vous l'avez certainement déjà entendu dire: (extrait):

- (N charmant) Aurélie, tu es vraiment une femme exceptionnelle. Je n’ai JAMAIS rencontré, parlé avec une femme comme toi, et pourtant j’en ai connu des femmes
- (Sourire radieux) Oh!…tu exagères un peu, tu dis ça pour me faire plaisir.
- Non pas du tout…Je suis sincère. Si tu savais le nombre de femmes que j’ai rencontrées …et qui auraient voulu sortir avec moi (rires) Mais la plupart je les trouvais nulles. Ce qu’elles voulaient, c’était de profiter de ma situation et de ma gentillesse. Les femmes sont très intéressées par l’argent.
- (Virulente) Non! Je ne suis pas comme ça, je ne suis pas vénale.
- C’est bien pour ça que je te dis que, tu es une femme EXCEPTIONNELLE …et puis moi ce dont j’ai besoin, c’est d’une femme intelligente, avec qui je peux parler de tout, et qui me comprend. Les femmes que j’ai connues étaient très belles, ça c’est sûr! et gentilles… mais elles n’avaient rien dans la tête. Ce n’est pas comme toi. Nous, on se comprend.
- (Surprise) Et aucune ne te correspondait?
- Non, il y avait toujours quelque chose qui clochait. Je suis un gentil macho (rires), c’est ce qu’elles me disaient. Tu aimes les hommes… les vrais?
- (Rires) Qu’est-ce que tu entends par macho?
- Un homme qui sait prendre des responsabilités, qui ne dépend pas de sa femme. Un homme qui fait des cadeaux, soit attentionné et qui exige des contreparties et qui soit viril au lit. Un vrai! Un pur! Un dur…
- (Troublée) Dans ce sens là, oui… Un homme qui soit vraiment un mec, bien sûr."

Décryptage: (Une femme exceptionnelle) Toutes les femmes que j'ai connu sont des connes – (j'en ai connu des femmes) Je suis un tombeur – Toutes les femmes sont (nulles) nulles, ne me satisfont pas, (profiter de ma situation) sont intéressées, (ma gentillesse) stupides, ignorantes, méchantes (intéressées par l'argent) vénales- (Intelligente) mon égal – (peux parler de tout) imposer mes idées et... (qui me comprend) qui m'aime - (très belles) je suis un tombeur - (gentilles) naïves – (rien dans la tête) connes – (toujours quelque chose qui clochait) éternel insatisfait - (gentil macho) les femmes sont inférieures à moi - (qui ne dépend pas de sa femme) autoritaire - (exige des contreparties) qui m'obéit – (viril) sexuel (Un vrai, un pur, un dur) Je vais t'en faire voir ma vieille.

Vous seriez tombées amoureuses de cet homme ?… Non ? Aurélie l'a fait pourtant, persuadée de tomber sur un homme équilibré, mûr, responsable, Adulte, à la fois attentionné, romantique et viril.
Un vrai dans sa propre représentation de l'homme, de sa croyance.

Une révélation aussi des croyances: Faites parler cet homme qui vous plait tant de son ex:
A travers sa description pointue de son ex, c'est sa représentation des femmes et de ce qu'il dira de vous, demain, qui se révèlera à vous. Ce serait une croyance de votre part de penser que vous êtes en présence d'un être EXCEPTIONNEL qui n'a JAMAIS eu de chances dans sa vie amoureuse avant de vous avoir rencontré.

Prochain article: La relation symbiotique.

Chaleureusement
Christophe Georgin.

mercredi 18 mai 2011

POURQUOI J'ATTIRE LES SALAUDS (4éme) Driver, injonctions et contre-injonctions.

POURQUOI J'ATTIRE LES SALAUDS? (4éme Partie)

Son Driver, injonctions et contre-injonctions parentales

Eve petite fille, a reçu de ses parents ou figures parentales autre chose qu'une éducation comme il faut.
Elle a aussi reçu les croyances, les messages verbaux, non verbaux des ses référents puis les a intégré ou rejeté selon sa perception d'elle-même et du monde qui l'entoure.
Ces messages, s'appellent des messages scénariques sur lesquels elle va elle-même construire son scénario de vie.
Il n'est pas rare d'ailleurs que les enfants construisent le même scénario avec quelques variantes près que ceux de leurs parents ou arrières grands parents. Les messages non verbaux sont puissants car c'est avant tout la perception du petit enfant qui va le transformer en message verbal.

Un exemple: Bébé, maman me prend dans ses bras avec chaleur et me caresse la joue en me parlant ou chantonnant, je me dis «maman m'aime et m'accepte » puis papa arrive... j'ai fait dans ma couche et papa en me prenant dans ses bras, fait la tête en sentant une odeur désagréable, il m'éloigne de lui en me prenant à bout de bras et là en plus j'ai un renvoi nauséabonde, papa dit à maman: «tiens, prends ton fils, pouah !!!!» et là je me dis « papa ne m'aime pas !, il me rejette », C'est faux, mais c'est ma perception...

Ensuite, enfant je vais observer comment maman ou papa font pour obtenir ce qu'ils veulent de l'autre et de moi. Maman pleure pour obtenir ce qu'elle veut et papa lui crie très fort, je vais enregistrer ce mode de communication et plus tard je vais reproduire ce schéma parental pour obtenir ce que je veux... et adopter la technique qui me semble le mieux marcher pour moi.

Ensuite, je vais être abreuvé de toutes sortes de phrases: «Dépêche-toi un peu ! Les garçons, ça ne pleurent pas ! Arrêtes de faire l'imbécile ! Fais confiance en personne ! Etc...»

Donc, revenons à Eve. Qu'à t-elle bien pu ressentir ou observer ou entendre dans sa prime jeunesse?

DRIVER: C'est un ensemble de comportements qui se déroulent durant quelques secondes et qu'un individu va faire en réaction à un stimulus transactionnel (message verbal ou non verbal de l'autre ou d'un événement), et de par son comportement va entrer dans son contre-scénario négatif.

Le driver d'Eve est: Fais des Efforts. J'ai longtemps cru que c'était à tort «Fais plaisir» puisque Eve, en quête du prince charmant et de l'homme idéal va tout faire pour séduire l'homme de ses rêves et lui faire plaisir. Eve va tout faire, faire des efforts sur elle-même, sur ce qu'elle est, pour mériter son prince et lui (le manipulateur, le crapaud) le sait et il va en jouer... rien ne sera assez bien, assez bon pour lui et il faudra TOUJOURS à Eve de faire des efforts pour gagner son amour. Elle est enfin avec lui et commence à douter d'elle-même « c'est trop beau pour être vrai, il est trop beau, trop gentil, je suis trop heureuse etc...», alors elle va redoubler d'efforts pour ne pas le perdre.
Quand le manipulateur va déceler en elle ses faiblesses (nous en avons tous et c'est ce qui nous rend beaux), il va les pointer en reproches et Eve va de nouveau faire des efforts encore et encore... Ça ne vous rappelle rien ?
Si elle voulait seulement lui faire plaisir, aux premiers reproches, à la première désillusion, elle partirait déçue et dépitée. Mais voilà, Eve reste et elle s'accroche, elle se culpabilise que son prince ne soit plus satisfait d'elle et donc...fait des efforts sans fin et en vain.

Le processus scénarique de Fais des efforts est d'ailleurs le scénario TOUJOURS (voir article 2).

SON INJONCTION: C'est un message scénarique négatif émis par l'état du moi «Enfant» du parent et stocké dans l'état du moi «Enfant» de l'enfant.

Papa a certainement envoyé à sa fille l'injonction: «Ne grandis pas», reste ma petite princesse à moi, souvent il emploie le terme «ma fille au lieu du prénom».
Ne grandis pas veut dire aussi «Ne me quitte pas». Tant que tu resteras une petite fille, tu m'aimeras.
Cela peut aussi dire «Ne sois pas sexy», Eve est devenue assez grande pour que l'on remarque sa féminité et papa a peur de sa propre réaction sexuelle, alors il émet des messages non verbaux de distance physique et émotionnel que Eve va interpréter comme une injonction qu'il ne faut pas qu'elle grandisse et devienne sexuellement une femme. Eve va donc faire des efforts pour devenir une femme sexuellement accomplie, sexy et c'est ainsi que des victimes de PN vont se retrouver à faire des choses incroyables...

Maman a certainement envoyé à sa fille l'injonction: « Ne sois pas proche», dans le sens affectif et physique, ce sont en général les familles où l'on ne parle jamais de ce que l'on ressent et où les non-dits, secrets de famille sont présents. La variante est «Ne fais pas confiance...aux hommes».
En conservant son injonction, Eve va se méfier des hommes et inconsciemment va tomber que sur des hommes en qui elle ne peut avoir confiance, confirmant ainsi son scénario de vie. C'est ainsi qu'au début, Eve ne croit pas à cette histoire d'amour «c'est trop beau pour être vrai...» et Eve va donc redoubler d'efforts pour se convaincre du contraire, être à la hauteur. C'est ainsi qu'un PN va être perçu comme un être extraordinaire, un prince charmant car Eve va l'idéaliser au delà de ce qu'il est vraiment pour se convaincre du contraire et ne va pas voir consciemment les signes avant coureurs de la manipulation. La déception va être plus tard à la hauteur de ses espérances: effectivement « Je ne peux pas faire confiance aux hommes».

SA CONTRE-INJONCTION: C'est un message scénarique émis par l'état du moi «Parent» du parent et stocké dans l'état du moi «Parent» de l'enfant.

Ces messages peuvent être le contraire des injonctions ou bien peuvent les renforcer.
On peut imaginer donc que Papa puisse dire: «Travaille dur! Ma fille » sous-entend «...si tu veux grandir, être grande» renforçant ainsi son driver et maman: « les hommes sont tous des salauds !» sous-entend «ne fais pas confiance...» renforçant ainsi son injonction.
Ces commandements, Eve en a reçu des milliers, alors vous: qu'elle était la phrase préférée de votre père et mère ?

LE PROGRAMME: Le programme est composé de messages verbaux qui indiquent comment on fait les choses. Parmi les plus courants:
Papa: «Voici comment on fait pour être une gentille petite fille sage ou être première de la classe »
Maman: « Voici comment on fait pour être une femme ou comment faire plaisir à un homme»

Eve va ainsi construire sa propre matrice scénarique entre contradictions, commandements et croyances de ses parents ou figures parentales. Elle va faire son propre choix de vie et une fois son scénario posé, elle va s'évertuer inconsciemment à le confirmer en le réalisant avec des personnes correspondants à son scénario de vie.

Rien ne nous arrive par hasard et on ne rencontre pas les autres par hasard...on les attire à nous...

Prochain article: Ses croyances.

Chaleureusement
Christophe GEORGIN

mardi 17 mai 2011

Groupe de parole sur le thème des Pervers Narcissiques et Manipulateurs Pervers

Message de Geneviève SCHMIT - Hypnose & Thérapies Brèves à Paris:

Cellule de sortie de crise pour les femmes qui souffrent de violence psychologique

Un nouveau groupe de parole aura lieu à mon cabinet à Paris dans le 17ème, le mercredi 15 juin à 18h.
Seront présents Maître Laurent HINCKER et moi-même, Geneviève SCHMIT pour la partie psy.

Pour mémoire, Maître Laurent HINCKER est l'un des avocats qui a participé activement à la création du délit de violence conjugale à caractère psychologique (loi n° 2010-769 du 9 juillet 2010 relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants).
A ce titre, il peut être considérée comme experte dans l'aide aux victimes de manipulateurs pervers.
Quand à Geneviève SCHMIT, son expérience personnelle et ses qualités de psychothérapeute-analyste l'ont tout naturellement mené à étudier les phénomènes d'emprises et ensuite à créer ce Groupe de Recherche et d'Aide aux Victimes de Pervers Narcissiques.


Contactez Geneviève SCHMIT au 06.43.43.15.79
Inscriptions sur le lien suivant: http://hypnose-sophrologie-emdr-paris.20minutes-blogs.fr/archive/2010/12/31/groupe-de-parole-sur-le-theme-des-pervers-narcissiques-et-ma.html#more

dimanche 15 mai 2011

AUREetCHRIS@ mpn.love - Bande annonce 2 - Tome 2



Extraits: Tome2 - Chapitre 18 - ETAT DE CHOC (p 6 et 7)

... 
Pendant ce temps là dans la chambre, Aurélie décomposée, est assise sur le rebord du lit. Debout face à elle, la policière qui ne laisse paraître aucun sentiment de compassion, de compréhension. Elle est là pour faire son boulot, la routine.

- (Carnet et stylo en mains) Décrivez-moi les faits …
- (Après un long soupir) Il … il me mène une vie d’enfer depuis plusieurs mois…
- …Je lui ai dit que je le quittais (se met à sangloter doucement). Il m’empêche de dormir depuis plusieurs jours, il me réveille, me saute dessus…Je n’en peux plus.

La policière note sans dire mot, le visage impassible.

- (Aurélie poursuit) Il m’empêche de partir tranquillement avec mon fils… il a piqué plusieurs crises aujourd’hui… le médecin est venu à la demande de sa psy pour le calmer …mais il a refusé.
- (Surprise) Il a un traitement psychiatrique?
- Non! C’est sa psychothérapeute
- (La policière en faisant mine de comprendre) Hum…hum!... et ensuite?
- Il m’a frappée aussi.
- Où cela?
- Au visage et à la poitrine
- Vous avez des coups visibles? (En regardant le visage d’Aurélie)
- Non… (En se regardant dans la glace de l’armoire qui fait face au lit et en se palpant le sein gauche) les coups ne sont pas encore sortis.
- C’est la première fois qu’il vous frappe?
- (Hésitante) …Non! Déjà l’année dernière …au mois de juin.
- Vous avez porté plainte?
- Non…
- Bien entendu! (En la culpabilisant) C’est normal un mec qui frappe sa femme! Vous portez plainte cette fois?
- (Baissant la tête et réfléchissant) … Non! Pas pour le moment.
- (Réagit vivement) Vous attendez quoi? …Qu’il vous tue?

Aurélie ne répond pas, perdue et apeurée par l’interrogatoire.
- Que voulez vous faire? (Insiste la fonctionnaire)
- (Dans un long soupir) Partir …
- Je vous conseille de venir demain au commissariat, pour faire au moins une déclaration sur la main courante, comme quoi vous quittez le domicile conjugal suite aux violences de votre mari. C’est pour vous protéger d’une plainte de sa part. Ce sont les premiers à porter plainte, à se poser en victimes…

Aurélie acquiesce de la tête tout en maintenant une respiration oppressée.

- (La fonctionnaire) … et pour la procédure de divorce, cela vous sera utile.
- (Aurélie abattue) Je viendrais demain, oui.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------




mardi 3 mai 2011

POURQUOI J' ATTIRE LES SALAUDS (3/11) La position de vie existentielle

                                    POURQUOI J'ATTIRE LES SALAUDS? (3éme Partie)

JE PENSE, DONC JE SUIS...                                                                                         
J'ai souvent parlé au cours de différents articles de la POSITION EXISTENTIELLE car à mon sens, elle est le fondement de bien de nos tourments, de ce que va devenir notre vie, notre estime de soi et elle est la carte à travers laquelle nous nous voyons et voyons les autres.
Alors que pense Eve d'elle-même et des autres dans son rôle de victimes de salauds?

Dans sa toute petite enfance au moment où elle élabore les grandes lignes de son scénario de vie, Eve a déjà sa petite idée sur elle-même et les autres qui vont devenir par la suite des certitudes pour elle, mais aussi des croyances et méconnaissances. N'oublions pas que toute petite, elle n'a pas la capacité de raisonnement d'un adulte mais réagit surtout en fonction de ses émotions vécues et ressentis.

Les positions de vie ou existentielle se résume en quatre positions:

Je suis OK et les autres sont OK
Je ne suis pas OK et les autres sont OK
Je suis OK et les autres ne sont pas OK
Je ne suis pas OK et les autres ne sont pas OK

Une fois prise sa position de vie, elle va construire tout le reste de son scénario sur cet axe.
Eve a adopté la position suivante:

Je ne suis pas OK et les autres sont OK.

Je ne suis pas OK avec moi-même (je suis nulle, je ne mérite pas d’être heureuse, d’être aimée, j’ai peur, je n’y arriverai jamais etc…). LE MANQUE D'ESTIME DE SOI.
Les autres sont OK (Il possède toutes les qualités que j’aimerai avoir, il a beaucoup de chance, il est fort, il a du succès etc…). Quand nous sommes dans cette position face à nous-même et aux autres, on va irrésistiblement être attirés par les personnes qui sont OK et se positionner ainsi en «infériorité» par rapport à eux.
Elle va se construire un scénario de vie banal avec des hauts et des bas, des joies et de cruelles déceptions, on appelle cela un scénario de vie NON GAGNANT et elle peut aussi se construire un scénario de vie PERDANT dans la mesure où elle n'accédera jamais à ses rêves et aspirations parce que son scénario va se construire autour de thèmes de «victimes» et de situations d'infériorité par rapport aux autres (Je ne suis pas OK et les autres sont OK).

Eve me dit d'ailleurs en me parlant du début de sa relation avec son prince charmant:

«- Waouh !!! Il est TROP gentil, TROP beau, TROP attentionné...».

TROP ??? Par rapport à quoi? A qui?... Par rapport à ce qu'elle pense mériter pour elle-même.
Elle ne pense pas avoir le droit de le vivre, normalement c'est réservé pour les autres...

Puis, elle se reprend: « - D'ailleurs, j'aurai dû être plus vigilante, c'était TROP beau pour être vrai»

Et voilà ! Ce n'est pas possible, un tel bonheur pour moi? Si ses copines vivent avec des mecs formidables, c'est parce qu'elles ont de la chance ou parce qu'elles le méritent parce qu'elles sont OK, mais moi...je ne suis pas OK! Donc, inconsciemment, Eve va prendre soin d'elle en attirant de supers princes charmants qui vont lui confirmer par la suite sa position de vie qu'elle n'est pas OK, en devenant pour elle des tyrans ou des crapauds.
N'oubliez pas que l'on attire à soi que des personnes qui vont confirmer notre scénario de vie.

Si vous vous posez la question suivante: « Pourquoi un tel bonheur pour moi ? Je n'en reviens pas ! C'est TROP beau pour être vrai !» Attention Danger ! Pas de l'autre, mais de vous-même.
Comme vous pensez ne pas le mériter... votre vœux va être ainsi exaucé.

Devenue adulte, ses rencontres vont se terminer à court ou moyen terme à la résultante suivante:
    «Je m’en vais» ( ou fuir loin de l’autre) qui aboutit à: JE NE SUIS PAS OK – TU ES OK.
Les victimes se sentent coupables de l'échec de leur relation dans un premier temps, puis à force de souffrances, quand elles ont eu leur «dose», elles ne vont pas «se repositionner» vis-à-vis de l'autre salaud ou se rebeller, mais fuir dans la plupart des cas...
                                            ---------------------------------
ERNST Franklin .H. Jr, PRIX ERIC BERNE en 1981 pour son article: L’enclos OK: une grille pour «aller de l’avant avec l’autre» écrit ceci:
« Comme on l’a vu pour gérer les opérations des rencontres quotidiennes, cette méthode permet également de distinguer les personnages du scénario ou du conte de fées personnels, de les classer d’après les quatre types d’opérations sociales, et de voir comment il termine ses rencontres avec ses proches. Ici, le scénario est en relation avec les mythes, les légendes et les contes de fées transmis de génération en génération. Coïncidence ou non, ce sont ces histoires là qui ont subsisté et qui se sont répandues, vu l’attrait qu’elles exercent.»


«JE M’EN VAIS»
Princesse:
Je ne suis pas OK – Tu es OK
«JE VAIS DE L’AVANT AVEC TOI»
Roi (père de la princesse):
Je suis OK – Tu es OK
« JE NE SAIS OU ALLER»
Sorcière (qui a transformé le prince charmant)
Je ne suis pas OK – Tu n’es pas OK
« VA-T-EN»
Prince (transformé en crapaud)
Je suis OK – Tu n’es pas OK

       L’ Enclos OK pour le scénario du conte: «Le prince transformé en crapaud»

Et nous retrouvons notre Princesse Eve et son Prince charmant transformé en crapaud bien ancrés tous deux dans leur position de vie et scénario.
Quand Eve prendra réellement la décision consciente qu'elle mérite le bonheur, l'amour, que les hommes ne sont pas des princes charmants mais des êtres normaux avec leurs qualités et aussi leurs défauts, qu'elle s'installera dans une relation authentique: Je suis OK – L'autre est OK, qu'elle ira de l'avant avec l'autre, elle s'inscrira alors dans un scénario de vie GAGNANT et rencontra des hommes normaux qui lui confirmeront qu'elle est bien OK et eux aussi.

Christophe GEORGIN