dimanche 29 janvier 2012

LE DILEMME DE L'APAGOGIE POSITIVE CHEZ L'AUTRUCHETTE: MAYA ET LE ROYAUME DES DARDS

Vous ne vivez décidément pas sur la même planète, si vous n'avez pas entendu parler du retour fracassant et sponsorisé de MAYA l'abeille par le très célèbre couturier " Flip la sauterelle ". 
Un retour sous les flashes crépitants, le tout Paris à ses pieds, l'événementiel défilé de lingerie sexy MAYA.
La "Une" des magazines féminins, couv', interviews, reportages TV pour celle qui était avant la Reine des P.... et oui...mais ça, c'était avant. 
Dès l'âge de 16 ans, à l'heure des premiers émois sentimentaux, à l'éveil de la découverte de la sensualité, la petite MAYA décida de voler de ses propres ailes, et pompait déjà le dard de ses petits camarades au lieu de butiner de jolies fleurs. 
Il est vrai qu'elle est pourvue d'une belle nature: taille de guêpe, pattes fines, segment cambré à souhait, bouche butineuse, elle se dit que la nature l'ayant ainsi composée, qu'elle allait faire couler le miel dans la ruche des rushs éditorialistes. 
N'étant pas habitée d'un esprit vénéneux mais vénal, elle décida d'offrir ses services d'aide sociale à la bande de Winnie l'ourson. Et je peux vous assurer qu'il faut vraiment avoir de la volonté, de l'abnégation pour se taper Bourriquet qui a pas mal de soucis avec sa queue qu'il doit souvent ré-épingler, Porcinet et Coco Lapin. Une fuite savamment orchestrée et voilà le scandale qui éclate au pays de Walt Disney !!!
BINGO ! Elle a compris depuis longtemps quel était le chemin de la réussite dans ce monde de fous: épingler, piéger un "people" et surfer sur la vague du succès même si celui-ci se doit d'être abject ou immoral.
L'important est d'être sous le feu des projecteurs...
Maya ainsi récompensée de ses frasques sexuelles et de sa vénalité, récolte encore plus de miel en accordant interview, séances photos dans de prestigieux magazines.  
Désormais riche, Maya protège son prénom pour plusieurs secteurs d'activités, lingerie fine et sexy, huiles de massage, cosmétiques, sacs de voyages, bijoux, préservatifs, ou la production de films et émissions de télé.
Croyez-moi, vous allez en manger du Maya l'abeille à défaut de le chanter.
C'est l'association des fourmis qui va être contente de l'image véhiculée dans ce monde d'insecte.

A toutes les cigales et petites fourmis, je vous en conjure: ne prenez pas la mouche! N'ayez pas le bourdon ! N'ayez pas le cafard !
Vous aussi, vous pouvez réussir comme d'autres, comme elle: attirez le miel, le fric, le chic, les rushs en dévoilant votre plastique anatomie et en faisant don de vos dons innés.
Piégez un "people" et vous en serez récompensée, les cancrelats adorent ça !

Christophe Georgin
         

vendredi 27 janvier 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE: AUREetCHRIS@MPN.LOVE

                             Une campagne de communiqué de presse est lancée à partir d'aujourd'hui par:

 


http://www.communique-de-presse-gratuit.com/aureetchrismpnlove-un-roman-troublant_92203.html

Sur Internet (Facebook; Twitter; Linkedin; Viadéo, Google , et sur des blogs et sites ciblés) et envoyé à Journalistes ( à la presse spécialisée, à la presse locale, régionale et nationale) et Médias (Radios/TV).  


Il est parmi vous...Il s'est infiltré sur le forum, le site, le réseau social...Je connais son nom...Je sais qui il est...
Je connais ses techniques...Je sais comment le déjouer...surtout ! Ne lui répondez pas ! (Manipulateur Pervers Narcissique )...avant qu'il ne soit trop tard.

jeudi 26 janvier 2012

AVIS AUX JOURNALISTES

Le Nouvel Observateur du 18 Janvier 2012 a abordé le thème des manipulateurs pervers narcissiques, comme de nombreux autres journaux ou magazines féminins et psycho. La journaliste écrit dans cet article:  " Le phénomène se répand au point que certains psys le qualifient de mal du siècle ".
Nombreux sont les sites et les blogs traitant de ce même sujet et qui connaissent un véritable succès en termes de connexions car de plus en plus de femmes en majorité, se reconnaissent " victimes de ce fait de société ".
Y compris sur mon blog, ce sont les articles traitant de ce sujet qui sont les plus lus ou vus.
De nombreux livres psychologiques sont parus afin de les repérer, les identifier, et de s'en échapper et connaissent un véritable succès.
Des campagnes de sensibilisation à la télévision, dans divers émissions, dans les journaux et magazines traitent d'un autre mal-être récurant de notre société, de plus en plus rependu et encore tabou: la violence conjugale qu'elle soit psychologique et/ou physique.

Le roman "AUREetCHRIS@MPN.LOVE" aborde ces deux thèmes sous un angle différent à travers une histoire vécue:

- Nous ne sommes pas "victime" de pervers narcissique par hasard et le sommes avant tout de nous-mêmes.
- La violence conjugale est un processus inconscient mis en place à deux à travers un jeu psychologique.
- Nous pouvons nous défaire de relations nocives et se reconstruire.

Mesdames, messieurs les journalistes, je n'ose croire que ce témoignage poignant d'un couple "victime", ne puisse intéresser vos lectrices et lecteurs dans leurs propres réflexions sur leur situation, sous prétexte que je ne suis pas un "people" ou auteur connu (puisqu'il s'agit d'un premier roman) et que je ne suis pas édité par une maison renommée. Alors que dans un même temps, des lectrices ont apprécié sa lecture.
A celles et ceux à qui j'ai envoyé un dossier de presse et un exemplaire du roman, la moindre des politesses par respect pour votre profession, votre rédaction et vous-mêmes, aurait été de me répondre, au lieu de me prendre de façon condescendante pour certains et de considérer à tort, sans même l'avoir ouvert ou lu, que ce livre ne méritait pas la moindre attention.

Ce roman n'a pas été écrit pour satisfaire mon égo et mes amis, mais bien pour aider les personnes qui se trouvent dans ce genre de situation à s'en sortir, et aussi pour qu'il se vende.
Vous remerciant par avance pour votre compréhension et votre collaboration...
Cordialement
Christophe Georgin

             
                                                         Cliquez sur la photo, merci.


 
 

 

mercredi 18 janvier 2012

LE DILEMME DE L'APAGOGIE POSITIVE CHEZ L'AUTRUCHETTE: CRETINO ET NAUFRAGO SONT SUR UN BATEAU...

" Love, exciting and new , Come aboard We're expecting you, Love, life's sweetest reward, Let it flow, it floats back to you..." chantonnait le beau Léonardo CRETINO sur la proue du navire dans son beau costume blanc, les épaulettes galonnées, la visière de la casquette droite vers l'horizon. La mer est calme, il fait nuit et froid comme un certain mois d'avril 1912 mais point d'iceberg en vue, seulement le rivage escarpé d'une petite île où CRETINO à rendez-vous au passage, pour faire un bacio languido alla bella ragazza qui attend son beau Captain ultra bright.
Pendant que NAUFRAGO prend son dîner dans la luxueuse salle de restaurant et qu'est diffusée en sourdine, ironie du sort,  la voix d'une diva canadienne chantant " My Heart Will Go On ", soudainement le bateau heurte un rocher et CRETINO tombe à l'eau ! Qu'est-ce qui reste ? 
NAUFRAGO qui doit se débrouiller tout seul ...et pendant ce temps-là...

CRETINO tente vainement dans l'obscurité, de joindre le rivage où l'attend sa bella ragazza et décide de l'appeler sur son portable. Mais, il se trompe de numéro de téléphone dans son empressement et... tombe sur le Capitaine HADDOCK, le père de la bella regazza en personne ! 

Cretino: " Pronto ? Mia cara ?... Love, exciting and new ..."
Cpt Haddock: " Pronto ? Qui est-ce ? "
Cretino " Pronto ? Oui...bonsoir Signore "
Cpt Haddock: " Je suis le capitaine Haddock ! Qui êtes-vous? "
Cretino: " Oui, bonsoir Capitaine Haddock..."
Cpt Haddock: " Votre nom s'il vous plaît ! "
Cretino: " Euh..."
Cpt Haddock: " Votre nom s'il vous plaît ! Mille milliards de mille sabords !!! "
Cretino:  " Euh...c'est Cretino, Capitaine..."
Cpt Haddock: " Cretino ?  Écoutez Cretino...il y a Naufrago et des personnes qui sont prisonnières à bord...maintenant vous allez avec votre chaloupe sous la proue du bateau à tribord ...il y a une échelle. Montez par l'échelle à bord du navire. Vous montez à bord...et vous me dites combien de personnes il y a ...c'est clair ? "
Cretino: " Alors...Capitaine...je voudrais vous dire que..."
Cpt Haddock: " Quoi Cretino ? Parlez plus fort ! "
Cretino: " Alors...moi et Francesca... je suis là, juste devant elle..." 
Cpt Haddock: " Cretino ! Parlez plus fort ! Mettez la main devant le micro et parlez plus fort ! C'est clair ? "
Cretino: (à Francesca) " Viens parler à ton père, il est furieux ..." (à Haddock) " Alors...en ce moment...Francesca est... comment dire..."
Cpt Haddock: " J'ai compris...Écoutez ! Des personnes sont en train de descendre par l'échelle de proue. Remontez l'échelle ! Montez la et dites moi combien de personnes il y a, OK? "
Cretino: " Je la monte tout de suite? (en regardant Francesca)...euh...il n'y a que nous deux "
Cpt Haddock: " Attention Cretino ! Vous avez peut-être échappé à la mer mais je vous garantie que vous allez le regretter ! Montez à bord bordel de merde !!! "
Cretino: " Capitaine...s'il vous plaît..."
Cpt Haddock: " Non pas de s'il vous plaît Cretino ! Montez tout de suite à bord ! "
Cretino: " Je suis en train d'y aller...avec Francesca...Je suis là... juste en dessous, je ne me retire pas, je suis là..."
Cpt Haddock: " Mais ? Qu'est-ce que vous faites Cretino ? "
Cretino: " Je m'occupe de Francesca, je maîtrise la situation..."
Cpt Haddock: " Mais, vous ne maîtrisez rien ! Laissez Francesca et montez à bord ! Vous vous refusez ? "
Cretino: " Non, non, je ne me refuse pas à elle..."
Cpt Haddock: " Vous vous refusez de monter à bord Cretino ? Dites-moi le motif pour lequel  vous n'y allez pas !"
Cretino: " J'y vais...mais je ne sais pas nager... "
Cpt Haddock: " MONTEZ A BORD, C'EST UN ORDRE !!! C'EST CLAIR ??? "
Cretino: " Capitaine... Je suis en train d'y aller mais l'échelle est trop haute..."
Cpt Haddock: " Appelez-moi immédiatement dès que vous êtes à bord ! Mon secours aérien est déjà là "
Cretino: " Où est-il votre secours ? "
Cpt Haddock: " A la proue! "
Cretino: " A gauche ou à droite ? " 
Cpt Haddock: " " A l'avant du bateau Cretino ! Il y a déjà des morts Cretino, allez ! "
Cretino: " Ah bon ? Combien y a-t-il de morts ?
Cpt Haddock: " Je ne sais pas ! C'est vous qui devez me le dire bon Dieu ! "
Cretino: " Mais vous vous rendez compte qu'il fait nuit...je n'y vois rien ! Et j'ai froid ! " 
Cpt Haddock: " Qu'est-ce que vous voulez, rentrer chez vous avec ma fille Cretino ? Il fait nuit, vous avez froid et vous voulez rentrer chez vous ? Montez à la proue par l'échelle, maintenant !!! "  
Cretino: " Moi, je veux bien monter à bord mais il y a une chaloupe qui m'empêche de passer..."
Cpt Haddock: " ça fait une heure que vous me racontez des carabistouilles, ça suffit !!! maintenant montez ! MON-TEZ A BORD ! et faites-moi tout de suite savoir combien de personnes il y a ! "
Cretino: " Entendu Capitaine mais..."
Cpt Haddock: " Allez-y ! Tout de suite ! " 
Cretino: " Euh...oui je veux bien...mais il n'y a plus de bateau ..."
Cpt Haddock: " Qu'est-ce que vous me racontez là Cretino ???? " 
Cretino: " Ma ... il a coulé..."
Cpt Haddock: " Cretino, tu es un crétin !!! Un lâche ! Un pauvre mec ! Une honte pour notre famille, notre patrie ! Tu n'auras jamais la main de Francesca ! CIAO CRETINO !!! "

A quelques exceptions près, c'est malheureusement l'incroyable et hallucinante, inconcevable conversation enregistrée entre un Commandant de paquebot qui a lâchement abandonné tous ses passagers et son équipage seuls lors d'un naufrage, et le Commandant d'une Capitainerie. 
Ça s'est passé en 2012...sur votre planète.

Christophe Georgin   


 

lundi 16 janvier 2012

LE DILEMME DE L'APAGOGIE POSITIVE CHEZ L'AUTRUCHETTE: RENDEZ-MOI MON TRIPLE AAA

Damned ! Enfer et damnation ! La fin du monde tant annoncée pour le 21 décembre 2012 a eu lieu en ce Vendredi 13 ! Pouvait-il en être autrement pour tous ces superstitieux cravatés, endimanchés et prêts à gober n'importe laquelle des prophéties de Saint Flouze ? Au palais de la République de l'Autruchie, c'était l' Alerte Rouge, ça courrait dans tous les sens parce qu'ils ne savaient plus quoi faire, ni où aller. Le Coq en chef a appelé à la rescousse ses plus proches dindons munis de kits de survie et de plans B. Un seul mot d'ordre: Nous allons tous mourir mais pas de panique ! Il ne faut surtout pas affoler nos volailles sinon ça va être le carnage.
Mais que s'est-il passé de si grave dans la paisible et douce République de l'Autruchie ? 
On a VOLE le triple AAA !!!! Le symbole de la reconnaissance suprême de l'oseille, l'icône de la galtouse, le Label Rouge du Grisbi. 
Le Coq en chef en avait fait un combat personnel pour le conserver, mis son honneur et son plumage en jeu, la priorité des priorités, sa préoccupation première, et avait prédit à ses ouailles la fin d'un monde si tel malheur devait frapper la basse cour. 
Et malgré ses recommandations, sa vigilance, c'est arrivé ! On a VOLE le triple AAA !!!
Plus d'avoine à bouffer, plus de beurre sur les tartines du matin, plus de blé à picorer, plus de galette au dessert, plus de patates ni même de pelures pour le dimanche, plus de radis à becqueter...ça va être la diète ! 
A nous les vers ! La racine des pissenlits ...c'est une catastrophe !!! Le Coq en chef a maintenant les pépètes à défaut d'en avoir encore, il va être mis à la fraîche, déplumé, déshonoré, bafoué, ridiculisé par THUNE&BIFTON'S.
Ce n'était pourtant pas faute de le prévenir sur l'imminence du drame annoncé, mais ses vocalises crépusculaires dénouées de bon sens n'ont pas convaincues Saint Flouze. 
Ses incantations à la tribune de Saint Eloi, Saint patron des fermiers n'aura pas suffit. 
On a VOLE son triple AAA !!! 
S'il vous reste quelques caillasses au fond de vos poches, ne lui jetez pas, gardez les précieusement pour vous. Il a fait de son mieux dans la situation telle qu'il la percevait et malheureusement au pays de l'Autruchie, on a, par tradition ancestrale et héritage transgénèrationnel, l'habitude de se foutre la tête dans le sable et de pratiquer la politique de l'autruche... alors, un peu de compassion s'il vous plaît.
Bon, voyons le côté positif de cet évènement historique:  Il lui reste le double AA !  

Et si nous faisions la même chose vis-à-vis de nos amis?     
Amitié, Affection, Attachement
   
Christophe Georgin

jeudi 12 janvier 2012

JE VIENS DE LOIN ... par emma-bagnole

Mathilde, une jeune femme atteinte de trisomie 21 nous raconte son handicap avec ses doutes, ses peurs, ses espoirs...Magnifique et très touchant, un autre regard sur la trisomie et le droit à la différence.


Cliquez sur la photo pour voir le court-métrage.
Et merci de bien vouloir voter en cliquant sur la lettre V en haut à gauche de la vidéo, merci pour elle.

Bon visionnage et bonne réflexion

mardi 10 janvier 2012

ROMAN: AUREetCHRIS@MPN.LOVE


Aurélie et Christophe ne se sont pas rencontrés par hasard, couple sans histoires, ils vivaient insouciants et heureux dans une relation dite " symbiotique "...
Jusqu'au jour où Christophe vient en aide, via le Net, à un homme qui annonce son suicide sur un forum communautaire. Dès lors, pris dans l'engrenage d'une manipulation incroyable, leur vie bascule dans une violence conjugale insoupçonnée.

Et vous...Comment auriez-vous réagi ? Qu'auriez-vous fait à leur place ?

Christophe GEORGIN nous livre ici un témoignage vécu poignant, il analyse sans concession ni tabou pourquoi ce couple a été victime d'un tel manipulateur et aussi d'eux-mêmes, de leurs propres peurs, croyances et illusions. Il nous conduit à une véritable initiation thérapeutique des personnages afin de mieux appréhender la stratégie des manipulateurs pervers narcissiques, mais aussi nos propres mécanismes de pensée et de comportement.

En vente: FNAC; SAURAMPS; LE FURET DU NORD; amazon.fr; chapitre.com; libfly.com; 
gallix-librairie.com 

lundi 9 janvier 2012

LE DILEMME DE L'APAGOGIE POSITIVE CHEZ L'AUTRUCHETTE: L'AVENEMENT DE PIM PAM POUM

Un avènement exceptionnel a eu lieu ce week-end pour quelques 24 millions de brebis: le couronnement de PIM PAM POUM !  La liesse, les chants et les rires ont fait place à l'insoutenable douleur théâtrale ou sincère qui a inondé de pleurs le troupeau privé de son gardien spirituel.
En l'espace de quelques jours, ces pauvres brebis sont passées de moutons qui pleurent à moutons qui rient.
Quelle démonstration éclatante dans le processus de deuil ! Nous devrions en prendre exemple.
Les médias nous parlent de culte de la personnalité, et ça ! Ça m'interpelle.
Les voici maintenant gavées de PIM PAM POUM à cheval, PIM PAM POUM dans un avion, PIM PAM POUM sur un bateau, PIM PAM POUM dans un char, PIM PAM POUM en ballade, PIM PAM POUM au petit déjeuner etc, etc...
Ça vous fait rire ? Moi pas, car il suffit de surfer sur les réseaux sociaux pour y voir exactement la même chose de n'importe lequel des quidam, et le pire, c'est que ça semble plaire à beaucoup de monde.
Mais revenons à nos moutons.

Comment peut-on être à ce point asservi à l'image d'un messie?, d'une icône?, d'un génie parmi tous les génies? d'une star du showbiz ? un guide spirituel?
Comment peut-on s'identifier à une personne au point d'y perdre sa propre personnalité et le sens de sa vie?
J'entends certains me susurrer: ils n'ont pas le choix ! C'est une dictature !
Coupés du monde extérieur, parqués dans un enclos de barbelés, élevés à l'image de PIM PAM POUM qui lui seul peut leur apporter protection, verts pâturages, nourriture et bien-être, ils donneraient volontiers leur vie convaincus que le danger est à l'extérieur. C'est de l'aliénation de masse !
Comment cela puisse encore exister de nos jours malgré l'évolution des consciences ?

Nous avons, nous aussi dans nos civilisations occidentales, notre aliénation quotidienne sauf qu'elle est plus insidieuse, sournoise et ne se voit pas, ne se voit plus tellement nous avons pris l'habitude de vivre avec: les médias et la publicité. La sacro-sainte petite boîte magique aux pouvoirs redoutables: la TV.

Le culte de la personnalité: des PIM PAM POUM, il y en a des millions, peut-être près de chez vous ou parmi vous. Des personnes qui se vouent une telle admiration d'eux-mêmes qu'ils n'en voient plus les autres mais qui ont, c'est paradoxal, terriblement besoin de l'admiration des autres pour survivre sur ce pied d'estale de porcelaine. Mais tant qu'il y aura des brebis pour les caresser dans le sens du poil et imaginer que le culte qu'ils consacrent à leur idole cul-cul les rendra plus heureux, de croire que leur dévouement sera récompensé en retour d'un amour profond et sincère, les PIM PAM POUM ont encore de beaux jours devant eux.
Les PIM PAM POUM sont des pantins ridicules vides à l'intérieur. Comme cet acteur qui parlait de lui à la troisième personne, c'était avant... je ne peux m'empêcher de rire devant une telle condescendance.
C'est du deuxième degré bien sur, et c'est tout à son honneur de prendre conscience (enfin) qu'il n'est en fait qu'un être comme les autres.

Leçon« L'homme fier a toujours un regard condescendant sur les choses et les gens : et bien sur, aussi longtemps que vous regardez vers le bas, vous ne pouvez voir au dessus de vous. » C.S.Lewis
  
            « Il n'y aura jamais d'égalité tant qu'on se sent inférieur ou supérieur à autrui. Entre égaux, il ne saurait y avoir de condescendance. » Gandhi

Christophe Georgin



   

jeudi 5 janvier 2012

LE DILEMME DE L'APAGOGIE POSITIVE CHEZ L'AUTRUCHETTE: VOUS AVEZ DIT SALE COQ ?

Le Président de l'AUTRUCHIE est-il un sale coq ?                                           

Quelle histoire !!! " Y-a-quelqu'un qui m'a dit...qu'il a vu quelqu'un...qu'il lui a entendu dire par un autre quelqu'un... que le Président de l'Autruchie ...était un sale coq ! ...Serait-ce possible alors ? ".
On ne parle plus que de ça dans toutes les basse-cours, c'est grave ! Très grave, le coq aurait du plomb dans l'aile ? Et bien, je dis haut et fort que ce n'est pas un sale coq et j'en ai la preuve !
Son plumage a toujours été impeccable et reluisant, des faucilles multi-colorées toujours relevées avec panache, sa crête est bien droite et d'un rouge éclatant, un bec dépourvu de résidus de toutes sortes, un barbillon souple et agile, des doigts toujours manucurés et des ongles d'une blancheur impeccable.
Si ce n'est pas de la mauvaise foi ça ! D'autant que même les deux pieds dans la merde, il ne manque jamais l'occasion de lancer la tête haute des "cocoricos" tonitruants.
Sa cour s'offusque, s'émeut, s'affole et jacasse à tout va, quelle histoire !
Quel manque de respect pour le gardien de la haute "basse-cour" !
Ses ouailles n'avaient pourtant pas fait tant d'histoires quand il avait dit à un pauvre pigeon de passage, d'un air hautain:    " Casse-toi pauv' con ! ".

Je vous le demande:  Quel âge ont-ils ? Pour se chamailler de telle sorte comme des petits poussins dans une cour de récrée ? C'est consternant, je me gausse ...ah ! ah! ah ! Quel persiflage de bas étage !
N'y-a-t-il pas plus important, grave ici bas ? Au lieu de faire des conciliabules interminables et minables sur une rumeur ou une indiscrétion ?

Et comme la musique adoucit les moeurs, et que tout se finit par une chanson, je laisse la parole au très regretté Claude Nougaro:

                                                              
A demain...
Christophe Georgin

mardi 3 janvier 2012

LE DILEMME DE L'APAGOGIE POSITIVE CHEZ L'AUTRUCHETTE: HELLO, YOU SPEAK THE MARTIAN ?

03 Janvier 2012:   HELLO, YOU SPEAK  THE MARTIAN ?                  

Vaillant, remplie de bonnes volontés et d'énergie positive, (très important d'être positif me disait ma tatie Sidonie), vous allez rendre visite à une personne à son bureau ou chez elle, après avoir pris soin préalablement de la prévenir de votre visite par correction ou politesse. Vos parents vous ont sans doute appris les bonnes règles sociales de la bienséance, dire: "bonjour", "merci", "non, merci","je vous en prie ", "désolé " etc...etc.
Si vous avez décidé de voir cette personne, plutôt qu'une autre, c'est bien parce que vous tenez à lui témoigner votre intérêt pour elle, de la rencontrer, non ? 
A moins que vous ayez, par je ne sais quel non-sens, pris la décision de rencontrer des personnes qui ne vous intéresse absolument pas. Tiens ! Aujourd'hui, je fais la tournée des cons, des abrutis, des andouilles et des crétins, j'avoue que cela peut-être amusant ...mais usant.

Donc, vous arrivez tout sourire face à cette personne tant désirée:
" Bonjour Monsieur ou Madame" 
Vous lui tendez la main mais elle reste les mains dans les poches et vous regarde. Vous rangez discrètement, furtivement cette main gênante et honteuse. 
Il ou elle vous regarde avec des yeux exorbités, reste bouche bée, prête à gober une mouche suicidaire au passage, et ne vous répond pas.
Vous ne vous démontez pas, alors vous vous présentez et le rappelez à votre bon souvenir:
" Je vous remercie de me recevoir. Je vous serais très reconnaissant de bien vouloir m'accorder cinq petites minutes de votre temps si précieux, je suis Monsieur ou Madame Positif et je viens à vous..."
La personne se lève et sans dire mot, quitte son bureau ou son domicile, vous laissant tout(e) seul(e) comme un con(ne)...Vous pensez à juste titre, que cette personne a certainement un besoin pressant ou une nausée soudaine la privant de toute élocution... Alors, patiemment, sagement, vous attendez qu'elle revienne.

Vous scrutez chaque détails, recoins de la pièce pour combler votre solitude et vous vous interrogez...non, vous n'avez pas fait d'erreurs, c'est bien lui ou elle que vous vouliez voir, vous vous êtes exprimé dans la même langue que lui, vous y avez mis les formes qu'il fallait...non, non, votre démarche est normale, sociable...alors vous attendez, vous attendez, vous attendez...
Cette personne ne reviendra jamais et vous passez le reste de votre existence dans cette pièce vide de vie.

Comment vous sentez-vous ? Et si cette personne de surcroît vous connaît déjà, comment vous sentez-vous ?
Et si cette personne est un(e) ami(e) à vous, comment vous sentez-vous ? 

Et bien, ce que vous ressentez au fond de vous, c'est ce que ressent la personne qui vous a envoyé un mail ou une lettre, ou un message privé, et à qui vous n'avez pas ou jamais répondu. A qui vous n'avez même pas pris soin de lui dire à votre tour "bonjour" en accusant réception de son message, mail. A qui vous n'avez même pas pris le soin de lui dire "non merci" ou " merci" ou " je suis désolé" sans même entendre ce qu'elle avait à vous dire.

Et maintenant, comment vous sentez-vous ? 
Ce qu'il y a encore de plus extraordinaire, flippant, c'est quand vous vous adressez à une personne dans le même langage que lui ou elle et qu'elle vous répond en Na'vi ou en Huttish !!! Ça fait peur...
Et là, vous vous demandez si vous ne débarquez pas vous-même d'une autre planète.
Hello ! You speak the Martian or Na'vi or Huttish ? Je suis multi-langues ! 

3éme leçon: SI VOUS NE POUVEZ PAS RÉPONDRE A L'ARGUMENT DE QUELQU'UN, TOUT N'EST PAS PERDU. VOUS POUVEZ ENCORE L'INJURIER. (Elbert Hubbard)

                    IL NE FAUT JAMAIS RÉPONDRE A QUELQU'UN QUI NE VOUS ADRESSE PAS LA PAROLE. (Simon Berryer dit, SIM)   

A demain...

Christophe Georgin

lundi 2 janvier 2012

LE DILEMME DE L'APAGOGIE POSITIVE CHEZ L'AUTRUCHETTE - LES RESOLUTIONS

02 Janvier 2012:           LES BONNES  RÉSOLUTIONS                    

Ahhh !!! Qui n'a jamais fait les ou la bonne résolution de l'année ?
Alors là, ça y est ! Je suis décidé, cette fois-ci c'est la bonne: j'arrête de fumer ou j'arrête de boire ou je fais un régime ou je fais du sport. Ou mieux encore: j'arrête la pâte à tartiner, je mangerai 5 fruits et légumes par jour, je ne serais plus à découvert, je vais économiser de l'argent, je vais être amoureux, je vais être Zen en toutes circonstances, je ne laisserais plus traîner mes affaires par terre, je vais trouver un meilleur travail, ...etc, etc...
Et chaque nouvel an, tel un petit écolier qui rentre à l'école avec un beau cartable, des crayons et stylos flambants neufs, une gomme reluisante, des cahiers impeccables, étiquetés avec application et soins; le petit écolier se dit que cette année, il va super bien travailler à l'école. Il va être soigneux, attentif, travailleur et poli, sa mère pourra être fière de lui. Et puis, au fil des mois, la situation se dégrade quelque peu, ça dérape, les résolutions s'évaporent et puis un jour: Merde ! Vous craquez parce que vous ne vous sentez pas vraiment vous-même.
Et puis, il y a toujours un con dans votre espace, le super copain ou la  "meilleure" amie qui va faire capoter votre défi " Allez, ce n'est pas pour une fois..." C'est fou comme les terriens prennent un malin plaisir à faire échouer les plans des autres, comme si ils voulaient se venger de ne pas avoir réussi eux-mêmes...non ?
Et bien la réponse est non ! Si vous échouez, seul vous, en êtes responsable.

A chaque début d'année, vous y croyez parce que cette résolution si elle était tenue, serait une grande victoire sur vous mais la plupart du temps, badaboum, vous vous prenez les pieds dans le filet.
Pourquoi ? Parce que la plupart du temps, votre résolution est une croyance sur vous-même, sur votre existence ou sur le monde qui vous entoure. C'est comme si vous croyez encore au père Noël.

Vous avez une résolution, c'est bien et cela se travaille en amont. Quel sens à pour vous ce dont vous voulez vous débarrasser ? Listez ce que vous perdez en prenant cette résolution et ce que vous allez y gagner.
Par quoi pourrais-je remplacer ce que je perds?
Bien entendu, si vous voulez remplacer la clope par l'alcool (par exemple), ça ne va pas le faire...
A chaque fois que vous avez envie de fumer, prenez un bonbon par exemple...et l'année suivante vous pouvez prendre la résolution de faire un régime ou de vous refaire les dents.
Ce n'est pas vraiment comme cela que ça se passe.

Pourquoi je fume ? Quel sens cela a pour moi ? Quel manque se cache derrière cela ? Par quelles actions ou attitude pourrais-je combler ce manque ? Listez les options et choisissez celle qui vous convient le mieux. Prendre une résolution, exige un travail sur soi avant de commencer bêtement sans savoir pourquoi vous le faisiez avant et pourquoi vous êtes décidés à ne plus le faire maintenant.

Are you ready ? Quelles sont vos résolutions de l'année ?
La mienne ? Celle de rester en vie et être moi-même !
Bon, je vais m'en griller une...à demain.

2éme leçon: LA FACULTÉ QUE NOUS AVONS DE NOUS MANIPULER NOUS-MÊMES POUR QUE NE VACILLE POINT LE SOCLE DE NOS CROYANCES EST UN PHÉNOMÈNE FASCINANT. (L'élégance du Hérisson - Muriel Barbery)

Christophe Georgin


dimanche 1 janvier 2012

LE DILEMME DE L'APAGOGIE POSITIVE CHEZ L'AUTRUCHETTE - MEILLEURS VOEUX

01 Janvier 2012:                                       MEILLEURS VOEUX !!!

Bienvenue dans le monde de l'absurdité ! Que vous êtes compliqués vous, les humains. Parfois en observant certains comportements de vos congénères, je me demande vraiment comment vous avez réussi à maîtriser la haute technologie, la médecine, les sciences, la culture et les arts. Comment avez-vous réussi à aller toujours plus haut, plus loin, plus vite?...tout cela pour que la plupart, sinon la grande majorité d'entre vous, se ratatine lamentablement comme de pauvres poupées de chiffon jetées du ciel.
Vous êtes là, vous êtes sauvés pour le moment, pour une durée déterminée: le temps de lire cet article.

L'apagogie positive est le raisonnement par l'absurde: afin de démontrer une vérité qui n'est que mienne, je vais par son contraire ou son complémentaire prouver que c'est absurde, illogique, et donc que la vérité que j'ai démontré au départ est la bonne.

Le grand oracle WIKIPEDIA dit en substance:
On parle d'apagogie positive ou de démonstration par l'absurde simple quand la conclusion affirme la vérité d'une proposition, non en l'établissant directement par une démonstration tirée de la nature même de la chose, mais indirectement, en faisant voir que la proposition contraire est absurde. On conclut de la fausseté de l'une à la vérité de l'autre.
Par exemple, Spinoza démontre par l'absurde que « la production d'une substance est chose absolument impossible » (Éthique I, proposition VI, corollaire). En effet, si une substance pouvait être produite, la connaissance de cette substance devrait dépendre de la connaissance de sa cause (sachant que la connaissance de l'effet suppose celle de la cause) et ainsi elle ne serait plus une substance, puisqu'une substance est précisément ce qui est en soi et est conçu par soi.

Je sens... que vous avez les neurones déconnectés après la nuit de folie que vous avez passé, les petites bulles qui pétillent encore dans l'estomac, le foie gras, la langue pâteuse et lourde, la gueule de bois et les yeux pas encore symétriques ou dans l'axe de ce que vous lisez... Respirez un grand coup, buvez un verre d'eau, prenez une petite pastille magique blanche et relisez ! ...Si, si je vous assure, vous allez comprendre.





C'est le jour de faire une bonne action, l'occasion de bien commencer l'année pour bien se faire voir.
C'est le jour des bons voeux et des sempiternelles bonne résolutions que nous verrons demain.

Les voeux: Ce rituel social mis en place depuis ...le moyen-âge devient pour certains une contrainte, écrire encore et toujours les mêmes phrases...la barbe même pour ceux qui sont imberbes. Heureusement, les réseaux sociaux et les sms via portables permettent d'envoyer un message commun à tous ses amis...
allez hop ! Une carte virtuelle, sélectionner amis, envoi, clic ! C'est fait !
Cette coutume des voeux qui est devenue au fil du temps une accoutumance de bonne conscience, a perdu comme beaucoup de traditions,  un sens profond du pourquoi vous le faites.
Je te souhaite ou je te présente mes meilleurs voeux ne veut rien dire. Ce sont mes meilleurs voeux donc les miens, pas les siens. Mes voeux à moi qui sont pour moi... et je me souhaite donc: tout cela....et  je te les présente, sait-on jamais, peut-être pourrais-tu me les exaucer ?
Je te souhaite non mes meilleurs voeux, mais la santé, le bonheur, l'amour, l'argent, réussite...en fait, là encore tout ce que je me souhaite à moi-même avant tout, je te le souhaite à toi. Si ce n'est pas important pour moi, je n'y pense pas et n'en parle pas...et entre nous, je serais bien vénère que tu réussisses là où j'échouerais mais je te présente mes bons voeux dans l'espoir que les tiens m'atteignent en plein coeur ou que ma bonté, ma gentillesse et sincérité passagère soit enfin récompensée par les dieux.
 
Hormis les personnes avec qui vous partagez physiquement ce passage de l'année dans la joie et la bonne humeur parce que proches de vous, hormis votre famille, des personnes chers à votre coeur mais éloignées de vous...
A quoi bon tous les jours de Janvier qui passent, de souhaiter vos meilleurs voeux à tous ceux que vous croisez: à la boulangère qui va fermer son commerce suite à la crise mondiale, au facteur qui va se faire renverser par une voiture dans l"année, au voisin qui va contracter un cancer dans le trimestre, à votre patron qui va vous licencier suite à une rigueur économique et "sauver" sa peau en vendant la vôtre, à Madame Lajoie qui va divorcer ou être trompée par son mari... Au fond de vous-même, soyez sincères, toutes les galères que ces personnes vont rencontrer malgré vos bons voeux...allez-vous vous en soucier dans l'année en cours? en être personnellement affecté?
Quand telle entreprise commerciale vous adresse ses voeux, allez-vous vous dire?: "Ah! C'est trop gentil de leur part, tient pour la peine, je leur achèterais quelque chose cette année..." ou quand votre président vous a souhaité le meilleur: " Ah ! Il est vraiment sympathique cet homme, je vais voter pour lui cette année ".   
Les voeux de nouvelle année est la reconnaissance de l'hypocrisie sociale.

2012 va être une grande année: On vous prédit encore plus de récession économique, l'effondrement de l'euro, l'éclatement de l'Europe, une crise économique mondiale, encore plus de précarité, de pauvres, de chômage, d'insécurité, des révoltes sociales, on vous prédit des guerres destructrices entre les peuples et peut-être même...atomiques, encore plus de catastrophes naturelles, des gros cailloux qui vont vous tomber sur la tête, et en point d'orgue, la venue d'extra-terrestres pour vous manger ou vous enlever et le plus grand feu d'artifice auquel vous ayez assisté avec celui du ...21 décembre...la fin du Monde !!!   Waouh !!! Vous allez être gâté cette année.

MEILLEURS VOEUX !!!  

1ére leçon: VOUS FEREZ DE VOTRE VIE, DE L'ANNÉE EN COURS CE QUE VOUS VOULEZ BIEN EN FAIRE - L'HOMME DEVIENT CE QU'IL VEUT DEVENIR :)


Demain: les résolutions de l'année.
Christophe Georgin