lundi 25 juin 2012

L' ENTREPRISE (3) L'AUTORITE

De même que pour la société civile, un groupe, une équipe sportive, une entreprise a besoin d'une autorité référente, d'un leader, pour fonctionner correctement. C'est cette autorité qui définit le cadre, les lois, les valeurs et les objectifs à atteindre pour le groupe. 
Pour chaque membre du groupe, cette autorité prend une image parentale à laquelle elle se soumet volontiers toujours pour le bon fonctionnement du groupe.

Il y a 5 aspects dans le diagramme d'autorité établit par Eric Berne: ( le leadership - le leader personnel - le leader primal - l'évémère - l'appareil du groupe).

1) Le leadership 

Le leader responsable. C'est la personne à laquelle l'autorité et la responsabilité ont été officiellement confiées. (directeur, président, capitaine d'équipe)

Le leader effectif qui peut être aussi la même personne mais il ne revêt pas d'une autorité formellement reconnue. C'est l'exemple d'une personne très influente au sein d'un groupe (actionnaires au sein d'une société , homme politique n'occupant pas de fonction au sein du groupe mais qui contrôle les membres de son parti de par sa personnalité, ou au sein d'une équipe, un joueur qui n'en est pas le capitaine mais dont les autres joueurs reconnaissent son autorité, son influence).

Le leader psychologique. C'est une autorité qui a plus de poids, d'influence que l'autorité responsable ou effective. Le meilleur exemple est la monarchie britannique, la Reine mère n'exerce pas d'autorité au sein de l'état, c'est le premier ministre, mais c'est elle qui perpétue la cohésion de la nation.


2) L'autorité personnelle - Le Leader

Le leader personnel est celui qui est présent et exerce sa fonction au sein du groupe.
Selon le degré d'indépendance de son action, il est un directeur, un délégué ou un adjoint. 
Le leadership se mesure à la capacité de prendre des décisions auxquelles personne n'oppose de veto, et d'appliquer des sanctions et des récompenses irrévocables.

Dés lors, la personnalité du leader est primordiale pour la survie du groupe. 
Imaginez un instant que ce leader soit un petit dictateur, un tyran, la cohésion du groupe ne tiendra que le temps où l'image parentale sera tellement forte que personne n'osera s'y opposer par peur. Mais tôt ou tard, cette image parentale et son autorité seront de plus en plus contestées, par un membre indépendant pour commencer et qui ralliera ensuite à lui les autres membres du groupe pour devenir à son tour le nouveau leader, et renverser l'autorité du tyran. C'est le même processus pour les révolutions sociales, politiques et les grèves générales qui peuvent causer la fin de cette autorité. 
A partir du moment où cette autorité n'est plus reconnue par les membres du groupe ou contestée, c'est la fin de la cohésion du groupe.
A l'inverse, si le leader est trop permissif, son autorité ne sera pas reconnue non plus, ce sera l'anarchie du "je fais ce que je veux " et sonnera la fin de la cohésion du groupe.   

3) Le leader primal

C'est le fondateur et le premier législateur de l'organisme. Le groupe se perpétue en son nom en ayant des leaders personnels qui transmettent la tradition et les valeurs du leader primal .
Exemple: la société Walt-Disney. Tout le monde connaît Monsieur Walter Elias Disney (décédé en 1966) et la société Walt Disney compagnie mais connaissez-vous l'actuel PDG ? C'est Monsieur Robert Iger.
C'est le cas aussi pour toutes les grandes marques portant le nom de son fondateur.

4) Le leader évémère

Ce sont des leaders primaux dont la personnalité et la pensée ont frappées les mentalités au point de les considérer au rang d'icône et de pensée unique. Le leader évémère est considéré tel quel en fonction de la perception de chacun. 
Exemple: les dieux (au nom de la religion) - les grands philosophes ou psychanalystes (au nom de la pensée) - les grandes figures de l'histoire (au nom de la politique).

5) L'appareil du groupe

L'appareil du groupe est une émanation du leadership dont la tâche est de perpétuer l'existence du groupe.
Il est au service du processus du groupe et possède des composantes internes et externes. 
Exemple: dans les grandes sociétés, il existe plusieurs départements indispensables à la survie du groupe et fonctionnant de manière indépendante. Chaque département est doté d'un leader personnel et responsable.
Pour l'exemple de la nation, son bon fonctionnement dépend de la loyauté de chaque appareil du groupe (armée, police, services d'information) au leader responsable (le président).                 

A partir de ces exemples, vous pouvez définir quels sont les types de leader du groupe, de l'entreprise ou de la société à laquelle vous appartenez. 

Prochain article:  Le "canon"  et la culture du groupe.

Cordialement
Christophe Georgin.
       

Aucun commentaire:

Publier un commentaire